Il est préférable d’installer entièrement l’habitation de votre hamster avant de l’introduire chez vous.

Rien n’est plus facile que de vivre avec un hamster. Il existe aujourd’hui des cages et terrariums de toutes sortes, mais ne vous laissez pas séduire par l'aspect esthétique ou amusant de ces objets, car espace et la facilité de nettoyage restent des éléments pratiques beaucoup plus importants à considérer, au moment de choisir l’abri de votre petit animal. Plusieurs sortes d'habitations s'offrent à vous, en fonction, parfois, du type de hamster que vous adoptez. Il est d'ailleurs préférable de vou décidez avant l'aquisition du rongeur, afin que tous les accessoires soent en place lorsqu'il arrive. Si vous utilisez un ancien aquarium, nettoyez-le bien et vérifiez qu'il ne contientt pas à sa base, de petits cristaux de verre qui pourraient blesser l'animal.

Cages

La cage de l'hamster Parmi le grand nombre de cages proposées, choisissez un modèle relativement spacieux, à plusieurs niveaux, contenant des échelles que le hamster peut escalader, reliées à des plates-formes lui permettant de se reposer. Ces ensembles offrent souvent plus d’espace qu’une cage conventionnelle, restreignant l’animal au sol et l’obligeant à grimper sur les barreaux. Les cages modernes, en général constituées d’un bac en plastique sur lequel s’adapte la partie supérieure grillagée, sont très faciles à nettoyer. Vérifiez la façon dont les deux éléments s’adaptent l’un à l’autre, car lorsqu’ils sont maintenus par des pinces en plastique, ils risquent rapidement de devenir moins fiables : les attaches se détendent et la structure se disloque inopinément, ce qui risque d’entraîner l’animal dans une chute dangereuse, voire fatale. Renseignez-vous également sur la possibilité de remplacer les parties endommagées de ce matériel, exigence parfois étonnamment difficile à satisfaire.

Structures tubulaires

Les éléments de ces ensembles très populaires depuuis quelques années sont faciles à remplacer. Il est possible d’acheter au début la cage simple, que l'on agrandit ensuite en acquérant d’autres sections, afin d’offrir à l’animal plus d’espace à explorer. Cet univers, constitué de galeries et de chambres, reproduit en quelque sorte l’environnement naturel du rongeur ; offrant beaucoup de flexibilité, il peut être transformé à loisir en une variété de configurations. Les enfants aiment beaucoup remodeler l'habitation de leur hamster, mais ils doivent toutefois s’assurer que 1 animal ne va pas disparaître dans la pièce pendant la réorganisation de sa maison. Constituée d’éléments de plastique translucide, aux couleurs vives, la structure tubulaire permet de voir l’animal en permanence, qu’il trottine le long de son réseau de galeries, constitue des réserves de nourriture ou dorme, roulé en boule. Les structures tubulaires existent sous des formes diverses. Il est possible d’acheter une cage toute simple, puis de l’agrandir ensuite ; le nettoyage de ce matériel est cependant moins facile que celui d’une cage traditionnelle.

Sécurité

La sécurité de l'hamster Les structures tubulaires peuvent se nettoyer à grande eau. Attention toutefois de ne pas les laver à trop haute température, car elles risquent de s’opacifier et de se déformer, ce qui rendrait leur assemblage plus difficile et fragiliserait la cage : aucun morceau de plastique facile à ronger ne résiste aux incisives du hamster, capable de s’aménager une ouverture suffisante pour s’échapper, la nuit en particulier. Vérifiez régulièrement l’ajustement de tous les éléments du système. Il en est de même pour la cage grillagée traditionnelle reposant sur un bac en plastique. S’il existe un espace entre les deux parties, l’animal peut s’acharner à grignoter cet endroit, en particulier s’il s'ennuie.

Astuces

Les systèmes de fermeture en plastique, qui s’usent avec le temps, laissent parfois un jeu à travers lequel l’animal peut se sauver. Il peut être utile de maintenir les deux parties ensemble à l’aide d’un cadenas à code, pour plus de sécurité. Les chats sont très dangereux pour les hamsters ; il est donc capital que l’habitation du rongeur le protège efficacement.

Cage d’occasion

Dans les journaux d’annonces gratuits sont proposées des cages d’occasion. Le prix en est souvent intéressant, car ce matériel, n’ayant que peu servi, est en excellente condition. Toutefois, essayez de découvrir ce qui est arrivé au premier occupant, car s’il est mort prématurément, il a peut-être été victime d’une maladie dont le germe subsiste dans son habitation. Attention également aux signes d’usure, tels que les endroits rouillés, ou rongés en partie. Les particules de rouille, si elles sont avalées, représentent un danger pour le système digestif de l’animal. Si la peinture à la base de la cage fait des cloques, elle recouvre peut-être de la rouille. Lorsqu’on vous propose une cage de type ancien, à base de métal, examinez-en soigneusement les coins, où la rouille est difficile à déloger. Tout orifice sur le sol de la cage, outre qu’il laisse échapper la litière, représente un danger pour l’animal, qui peut se couper les pattes sur le rebord tranchant. Vérifiez qu’aucune partie de la structure, constituée de métal recourbé, ne s’est déroulée, risquant de blesser le rongeur. Vous pouvez, en général, redonner sa forme au métal, mais attention de ne pas abîmer la peinture, ce qui favoriserait l’apparition de la rouille. Si vous achetez une cage d’occasion, nettoyez-la et désinfectez-la avec soin. Ensuite, laissez-la sécher entièrement avant d’y installer le petit animal. Utilisez pour le nettoyage un produit désinfectant spécial acheté en animalerie — en suivant soigneusement les instructions qui figurent sur le paquet, afin que l’effet du germicide soit assuré. Rincez ensuite abondamment pour éliminer toute trace du produit, avant de reconstituer la cage.

Copyright © 2011 jhutsehai by Ploqsdiu